[TECH] Piles rechargeables Eneloop (Sanyo)

Cela fait depuis 2009 que j’utilise des piles rechargeables Eneloop du fabricant Sanyo, notamment réputées pour leur capacité à conserver leur charge même après des années. J’avais à l’époque fait le tour des fabricants qui promettaient “2500mAh” voire jusqu’à “2700mAh” sur leurs piles rechargeables. De telles performances sur le papier sont alléchantes, surtout quand on a besoin d’énergie avec des flashs strobistes 😉

Avec le temps et l’utilisation, seules les batteries Eneloop ont démontré leur fiabilité : toujours opérationnelles, même après une longue période de non utilisation ou d’utilisation intensive. Les autres batteries sont mortes très rapidement (2 mois) ou perdaient leur charge au bout d’une semaine. Vous passez alors pour un rigolo sur le terrain…

Certes les Eneloop ne proposent “que” 2000mAh mais elles tiennent largement la charge en utilisation intensive avec des flashs Yongnuo par exemple. Pour information, je fais en général 2 shootings avec un seul jeu de 4 piles Eneloop, déclenchant alors au moins 700 éclairs avec un Yongnuo réglé à mi-puissance. Depuis 2009 j’ai toutes mes piles Eneloop et aucune ne démontre des signes de faiblesse. Sanyo garantit jusqu’à 1800 cycles de décharge/recharge et une utilisation en conditions extrêmes (-20 degrés).

Vous pouvez tester avec d’autres marques, d’ailleurs je serais intéressé qu’on me propose des alternatives réelles aux Eneloop.

Fiche technique

  • jusqu’à 80% de charge après 3 années de stockage (70% après 5 années)
  • 2000mAh
  • 1.2V
  • Ni-MH Rechargeable

Personnellement, je trouve qu’elles chauffent peu et délivrent de l’énergie de manière continue. Pour faire simple, quand les Eneloop sont déchargées c’est qu’elles sont vraiment vides. J’ai eu des surprises avec d’autres piles : mes flashs s’éteignaient car les piles étaient vraisemblablement vides, et au bout de 2mn l’énergie revenait et ça repartait. Super !…

Continue Reading

[TECHNIQUE][DEBALLAGE] Cactus V5 – déclencheur de flash à distance (wireless flash transceiver)

Mon billet de présentation/test du fameux flash manuel Yongnuo YN560 est probablement l’un des articles qui attire le plus les visiteurs ces derniers temps. C’est avec grand plaisir que je réponds à vos commentaires ainsi qu’à vos questions. Je rebondis justement dessus afin de présenter ma manière de déclencher mes flashs Yongnuo (au nombre de 4 maintenant :p) à distance. C’est quand même plus pratique que d’utiliser un câble non ?

Certes le YN560 comporte 2 modes de déclenchement à distance :

  • par détection du 1er éclair de l’environnement (mode S1) : un simple flash fera déclencher le Yongnuo. Un compact pourrait donc tout à fait bénéficier de votre setup d’éclairage Yongnuo, en interférant tout de même un minimum en raison de son propre flash.
  • par détection du 2nd flash émis (mode S2) : dans le cas des boitiers émettant un preflash (7D par exemple en mode TTL ou en mode déclenchement de flashs à distance ou bien encore réduction des yeux rouges sur des compacts etc.) il se peut qu’il soit impossible d’empêcher les preflashs. Le mode S2 permet alors de déclencher le Yongnuo au 2nd éclair (le vrai !) émis par votre boitier (on évite de déclencher lors du preflash donc).
    Personnellement ce mode est plutôt foireux.

Ma solution fiable à près de 100%

Je préconise l’utilisation de déclencheurs de flash à distance. Il en existe une multitude sur le marché mais je ne vais vous parler que des “Cactus” fabriqués par Gadget Infinity.

Cactus V4

Il s’agit de l’avant dernière version des Cactus. Je les ai utilisés pendant quelques années et ça marche plutôt bien. Cela se compose d’un émetteur (repérable avec l’antenne) et de récepteurs (au nombre que vous voulez). Vous pouvez choisir un canal de communication parmi 16 possibilités, la portée va dans la pratique jusqu’à une quinzaine de mètres.

En théorie ça marche avec la plupart des flashs, renseignez-vous avant on ne sait jamais. Pour des flashs standards Canon/Nikon (430EX, 580 EX, SB-600, SB-900) ça marche parfaitement.

Un couple émetteur/récepteur coûte environ 30€, un récepteur supplémentaire 17€ (+ frais de port).

Cactus V5

Récemment j’ai switché pour des Cactus V5 dernière génération. Pourquoi ? Parce que les Cactus V4, bien que très honnêtes, me font des coups de plus en plus récurrents : pendant 10 minutes ils ne se déclenchent plus. Parfois c’est une partie des récepteurs qui se déclenchent, parfois rien du tout. Je teste pourtant avec 2 émetteurs, plusieurs récepteurs, je change de canal, de piles, je me rapproche etc. Rien n’y fait et ça passe mal, très mal de devoir imposer une pause technique en plein shooting surtout sur des lieux interdits où il faut faire vite :p

Donc j’ai investi dans des V5, légèrement plus onéreux mais tellement plus fiables pour le moment. Ils marchent comme les V4 mais ne sont pas compatibles avec les V4.

[DEBALLAGE] Cactus V5 (Gadget Infinity)

Les plus :

  • portée effective de 100 mètres sur le papier. En pratique je n’ai pas eu à utiliser à plus de 15 mètres encore. Aucun déclenchement manqué.
  • qualité de fabrication vraiment remarquable par rapport aux V4
  • système “transceiver” : il n’y a pas d’émetteur ou de récepteur, chaque Cactus V5 peut être un émetteur ou un récepteur (un bouton permet de choisir le mode). Après c’est vous qui voyez si c’est un avantage ou inconvénient…
  • rotule de changement de canal (jusqu’à 16) beaucoup plus simple qu’en V4
  • bouton de déclenchement à double pression
Continue Reading

[TEST] Yongnuo Speedlite YN560

Yongnuo YN560

Voilà 2 mois que j’ai reçu mon 1er flash Yongnuo YN560, aujourd’hui j’en reçois un second après avoir été convaincu. Pour ceux ayant une utilisation “strobiste” comme moi, ce flash peut s’avérer extrêmement intéressant. Vu le prix, comparé à un Canon 580EXII on pourrait s’en acheter 6 ! Rapidement, les points positifs :

  • coût : moins de 80€ fdp compris
  • très bonne qualité de fabrication
  • simplicité d’utilisation
  • temps de recharge entre éclairs (mieux que le Canon 580EX II)
  • bip sonore témoin (désactivable)
  • puissance
  • réglage de la puissance précis (paliers en dixièmes de puissance intermédiaires)
  • modes de déclenchement (sabot du boitier, flash triggers, détection des éclairs de l’environnement, détection du pré-flash, câble de synchro)

 [EDIT : au bout de 5 mois d’utilisation, même sous la pluie et plusieurs chutes, aucun de mes YN560 n’est

Continue Reading