Test sur le terrain Canon EOS 7D – Le marché de Noël à Ulm en journée

20091128-Woody_42-illustration_blog50mm – 1/320s – f/2.0 – ISO 800

Il fallait bien que je vous montre ce que ce joli marché de Noël donne en journée ! J’en ai profité pour sortir la bête : mon Canon EOS 7D. Je n’ai jamais eu autant de plaisir à shooter, j’en suis encore bluffé !

Déjà, l’appareil est volumineux, beaucoup plus que mon Canon 450D car en plus de la taille du boitier déjà grosse, j’y ai monté un grip BG-E7 Canon. Il est plus difficile d’enrouler la sangle autour du poignet comme je le faisais jusqu’alors : la passer autour du cou permet de soulager les bras en plus de se la raconter avec écrit en gros « Canon EOS 7D« . À partir de là, tout le monde vous colle une affiche de photographe plutôt que touriste en général. Au niveau du marché de Noël certaines personnes avaient un réflex… quel bonheur de se dire « aha, ridicule son joujou ». Bref tout ça pour dire qu’à première vue, ça en jette. Attendez de lire la suite.

20091128-Woody_1

Concrètement, niveau prise en main, des Nikonistes diront que c’est Canon donc c’est pas ce qu’il se fait de meilleur. Le 7D apporte justement du changement à ce niveau, et ça se sent. Par ailleurs, le boitier couplé avec un objectif Canon de type USM offre une réactivité exceptionnelle au niveau de la mise au point (auto-focus) qui est d’une précision redoutable (quasi absolue, il ne faut pas se leurrer) ! La fonction ISO automatique est plutôt intelligente : les ISOs restent le plus bas possible, du coup le boitier ne vous permettra pas de shooter à haute vitesse (1/60s dans mon cas avec le mode priorité ouverture)…

20091128-Woody_31

Ceci dit, je n’ai pas hésité à monter dans les ISOs, Canon ayant vraiment accompli une prouesse avec ce capteur de type APS-C (coeff. 1.6) à 18mp en diminuant l’espace entre les photosites, augmentant ainsi le rapport signal/bruit. J’en suis donc extrêmement ravi. De plus, la mesure de la lumière se fait par analyse des couleurs RVB (à la Nikon, il était peut-être temps) grâce à une technologie nommée iFCL (intelligent, Focus, Color, Luminance) sur 63 zones. Verdict : la mesure (peu importe le mode) est vraiment très précise. Sur la totalité de mes photos j’en ai peut-être une qui soit sous-exposée de peu (si ça se trouve c’est parce que j’ai appuyé sur le bouton de mémorisation de l’exposition).

20091128-Woody_18

Donc ce premier essai sur le terrain est très positif pour le Canon EOS 7D qui se revendique être orienté pour le sport, l’animalier, le terrain en soit. Je vais vous laisser juger en regardant les photos qui suivent. J’ai hâte de tester tout ça avec des modèles, en extérieur, puis en intérieur (histoire de voir ses faiblesses quant au très réputé Canon 5D Mark II). J’ai également hâte de pouvoir tester la fonction de contrôle des flashs Canon à distance. La vidéo? Ce ne sera pas pour maintenant : je suis encore en phase d’apprentissage des programmes permettant le montage vidéo, sur Mac svp.

Enfin, pour des tests avancés sur le terrain je vous suggère ces liens très intéressants :

Canon EOS 7D in the cold of winter (-22 degrees)
Weather sealing
Autofocus
Image quality

Comments

comments

Articles relatifs

Vous aimerez également...

  • Christophe

    Enorme ce marché de Noël 😉 et avec ces merveilleuses photos, encore plus énorme !

  • Christophe

    Enorme ce marché de Noël 😉 et avec ces merveilleuses photos, encore plus énorme !

  • Jolis photos, très bon cadrages.
    Le rendu des couleurs sont superbes.

    Toujours un plaisir te voir ton travail.

  • Jolis photos, très bon cadrages.
    Le rendu des couleurs sont superbes.

    Toujours un plaisir te voir ton travail.