Keynote Apple du 27 Janvier : la tablette iPad

Lors de la Keynote d’hier soir, le 27 Janvier, iPapy a introduit un nouveau produit au catalogue Apple : l’iPad.

Alors que des dizaines de milliers d’internautes, plus ou moins fans, s’attendaient à la présentation de l’iPad, il n’y a rien eu concernant une mise à jour logicielle de iWork, iLife, et surtout Aperture 3 que j’attends impatiemment. On attendait un rafraîchissement du MacBook Pro, une présentation de l’iPhone 4ème génération (histoire de faire face au Nexus One) ainsi que de l’iPhone OS 4.0

Je suis vraiment resté sur ma faim lors de cette Keynote. Néanmoins, Apple a levé le voile sur l’iPad,donnant réponse aux innombrables  rumeurs sur cette tablette. Petite présentation de la chose.

iPad, pas iSlate ni iTab

L’iPad s’insère entre l’iPhone et le MacBook en terme de matériel et d’OS (icônes et barre de menu style iPhone, et dock à la manière de MacOs).

En terme de design, cela ressemble beaucoup à l’écran d’un MacBook de face, bombé à l’arrière et plus épais. La tablette est faite de l’habituel mariage verre et d’alu, présentant de gros bords indispensables pour la tenir.

On remarquera sa finesse, et le fait que la pomme ne s’illumine malheureusement pas.

On aime ou on n’aime pas, le design s’inscrit dans la continuité de ce qu’Apple a fait jusqu’à présent.

Caractéristiques

L’iPad est équipée d’un écran à LED de 9.7″ IPS capacitif multitouch d’une résolution de 1024 x 768 en 132 dpi. Elle présente des dimensions de 242.8×189.7×13.4 mm pour 680g (version Wifi, 730g version Wifi + 3G). Elle semblait confortable à tenir vu son poids lors de la Keynote.

Elle embarque du Wifi n, de la 3G en option, du Bluetooth 2.1 + EDR, une boussole digitale, entre 16 et 64Go de mémoire flash, un processeur Apple A4 cadencé à 1Ghz, un accéléromètre, un capteur de lumière, une sortie jack 3.5, un haut-parleur et sortie TV. Elle a une autonomie de 10h en utilisation, et peut rester jusqu’à 1 mois en mode veille !

Elle pourra lire un grand nombre de musiques et vidéos encodées dans les formats les plus répandus (H264, AAC, MP3, …), ainsi qu’une multitude de formats d’images (jpg, png, gif, tiff…), et des documents au format word, excel, powerpoint, pages, numbers, keynote. C’est un peu normal vu qu’une version spéciale d’iWork est embarquée.

En ce qui concerne les accessoires, il y a un dock-clavier permettant de se servir de l’iPad tel un ordinateur (une révolution?), une housse iPad case, et un kit Camera Connection permettant d’insérer une carte SD.

Niveau applications, c’est bien sûr, très limité. On y trouvera Safari, Maps, Mail, Youtube, Photos, iTunes, Spotlight, le lecteur vidéo. Safari est en réalité une version améliorée de celle présente dans iPhone permettant de surfer facilement sur le web, mais il n’y a pas de prise en charge de flash. Petite nouveauté : iBooks qui permet de lire de nombreux livres en téléchargement sur le Market Place Apple – iBookstore. Les applications iPhone seraient compatibles, notamment les jeux.

Lors de la présentation, la tablette semblait très fluide, ne souffrant aucunement de saccades ou ralentissement. Elle va, je pense, créer un nouveau besoin, celui de la convivialité et de la simplicité pour le grand public. Chaque application va donner l’impression de manipuler de vraies pages sous la main (agenda, cahier, livre…).

Prix

Il va falloir attendre 60 jours au moins avant d’avoir les premiers modèles. Les prix en France ne sont pas encore connus, on se contentera de ceux aux US :

  • WiFi : 499, 599 et 699 USD
  • WiFi + 3G: 629, 729 et 829 USD

Les prix dépendent de la mémoire interne : 16, 32 ou 64go.

Avis

Apple a sorti la tablette que tout le monde attendait. Il y a eu tellement de rumeurs qui font que je suis un peu déçu. En même temps, Apple a créé ce qui semble logique : une tablette meilleure que l’iPhone, mais moins bien qu’un MacBook en tentant de créer un nouveau besoin afin de ne pas voir les ventes d’iPhone et de MacBooks diminuer.

Sur le coup, je dirais que je n’en voudrais pas, n’en voyant pas l’utilité. Après tout, avant qu’elle existe, je ne me suis jamais demandé si j’en avais besoin. Par ailleurs, la première génération d’un nouveau produit Apple n’est jamais très au point et il vaut mieux attendre que ça évolue, notamment du côté des applications. Cependant, vu le prix plutôt intéressant et pour l’utilisation simple et conviviale à première vue, cela pourrait servir dans l’immédiat ! Il reste à voir à quel prix l’iPad sera proposé en Europe…

Présentation vidéo

Comments

comments

Articles relatifs

Vous aimerez également...